RACONTE MOI DES HISTOIRES

Pour bien raconter les histoires, il faut aussi savoir les écouter

Une intruse dans ma famille

Oh, ça devient chaud de mater des téléfilms en ce moment entre mon nouveau taf et ma comédie musicale qui va se jouer très bientôt mais je m’accroche ! Du coup, je pars dans la facilité avec une intruse dans ma famille. On va encore avoir droit à une babysitter ou une mère porteuse cinglée, voire une soeur vengeresse, peut-être une jumelle ? Mmm… Bon, ça commence, on voit une femme se traîner dans une maison dans le noir en pleurant et on apprend que sa soeur vient de mourir d’un accident de voiture. Alors que j’envisageais que ce soit une vengeance de soeur… une femme arrive, discute avec elle et l’étrangle. Quoi ?

Une intruse dans ma famille

Un père veuf et ses enfants ingrats…

Donc on enchaîne sur le petit déjeuner, la scène d’exposition préférée des téléfilms et des séries AB. Pendant qu’un monsieur fait des oeufs au plat qui plaisent moyen à son fils ingrat, on voit des photos de famille et on comprend que ce doit être le veuf de la meuf morte dans un accident de voiture. La fille débarque avec des écouteurs, le son à fond, et se sert un café en ignorant son entourage. Elle est chagrine car elle a une soirée et son père peut pas l’amener rapport au fait qu’il travaille. Ca la convinct pas trop. Non mais les téléfilms, ils sont financés avec l’argent des cliniques de stérilisation, c’est pas possible. Bref, la fille part avec son petit ami et une fois hors de la maison, elle montre qu’en vrai, elle est triste. Normal, dit le petit ami, ça fait deux semaines. Quoi, c’est tout ?

Une intruse dans ma famille

Une soeur mystérieuse apparaît au coeur de la nuit

Papa file au boulot et reçoit un coup de fil étrange d’une femme qui lui présente ses condoléances mais on sait pas qui c’est, elle se présente pas. Evidemment, nous avons tous compris que c’était la meurtrière de la première scène. Le soir, le papa regarde de vieilles vidéos de sa femme en buvant un whisky dans le noir. Mais on peut pas se la jouer 6e sens tranquille cinq minutes, ça sonne à la porte ! C’est Jordan, la soeur de sa femme décédée que, manifestement, il ne connaît pas. Donc la meurtrière a tué la vraie Jordan pour prendre sa place. Pourquoi donc ? “Oh, vous lui ressemblez, quand même”. Bah pas du tout… Elles sont juste de longs cheveux bruns, quoi. Ils échangent des banalités puis tatie annonce qu’elle va retourner à son hôtel mais qu’elle reviendra demain rencontrer les enfants. Des enfants qu’elle n’a jamais souhaité rencontrer depuis leur naissance mais bon.

Une intruse dans ma famille

Une nièce hostile

D’ailleurs, le lendemain, les enfants débarquent et Sophie, la fille, prend assez mal la présence surprise de leur tante. D’ailleurs, elle ne prend même pas la peine de terminer son café, elle part se réfugier dans sa chambre. Premier contact tendu. Sophie explique qu’elle a un peu de mal à accepter la mort de sa mère mais Papounet gère très bien puisqu’il invite Jordan à s’installer chez eux, proposition arrosée de vin rouge. On sait tous ce que ça veut dire deux individus hétérosexuels qui boivent du vin dans les téléfilms.

Une intruse dans ma famille

Détournement de mineur

Sophie part se consoler dans un jacuzzi avec son petit ami mais alors que la copulation aquatique s’approche, Jordan débarque en mode “heeeey, salut, je savais pas que tu avais de la visite !” Du coup, on voit un peu la piscine/jardin, y a donc un jacuzzi et un petit toboggan. C’est quoi ça ? En tout cas, Jordan va mater la carte d’identité de Nick, le petit ami. Pourquoi ? Je sais pas trop mais on ne nous ménage aucun suspense puisque scène suivante, elle récupère Nick chez lui pour le déposer. Où ? J’en sais rien. Le mec souligne qu’il a sa propre voiture mais elle s’en branle, c’est elle qui conduit. Qu’est-ce que ça signifie ? Moi, je serais pas montée dans sa caisse, je la connais pas, cette dame. Surtout qu’elle l’amène dans un parking désert pour lui tripoter le bras et lui lécher le lobe. Nick essaie un peu d’être droit mais elle prend une voix rauque et lui sauter dessus. Bon, apparemment, c’était pas super intéressant pour Jordan mais c’est pour le faire chanter en mode “ahah, si tu plaques pas Sophie, je dis à tout le monde que tu m’as violée !”. Puis elle le vire de sa voiture en mode “rentre à pieds, casse-toi”. Ca a commencé depuis 20 mn et j’en peux déjà plus de ce personnage.

Une intruse dans ma famille

Une psychopathe peu fûtée

Bref, repas de famille, Jordan glisse qu’elle pourrait faire du SEO pour la boîte de Papoune. Mais quoi ? Sophie est très agacée mais Jordan ne se laisse pas démonter “je ne compte pas rester indéfiniment dans la chambre d’amis” avec un regard très appuyé à Papoune. Le petit ami de Sophie klaxonne, la jeune fille va le voir mais revient deux minutes plus tard en larmes. Jordan va donc jouer la confidente mais Sophie n’en a aucune envie. Mais Jordan lui fait comprendre qu’elle a pas le choix : “tu vas pas en parler à ton père, tes copines sont nulles et ta mère est morte”. Mais ? Sophie a l’air convaincue et commence à parler. Non mais moi, le coup du “tu me parles parce que t’as pas le choix, ta mère est morte”, je lui aurais jeté ma lampe au visage. Pour convaincre Sophie qu’elle est une gentille, elle montre des photos de famille mais curieusement, Sophie trouve que Jordan ne ressemble pas à Jordan. Non mais cette psychopathe est complètement stupide, en fait. D’où elle a pas encore été démasquée ? 

Une intruse dans ma famille

Pas de temps pour la subtilité

Jordan va passer un entretien dans la boîte de Papoune et la DRH lui fait un sketch chelou “hé, super CV et on a justement des besoins en SEO. Mais on va plutôt recruter en interne”. Bah pourquoi tu la reçois alors ? Là, elle va être énervée, ça va mal finir pour toi, madame la DRH. En attendant, Sophie questionne un peu Jordan l’air de rien genre “mais sinon, pourquoi vous vous êtes fâchée avec ma mère ?”. Jordan esquive un peu mais raconte une histoire un peu nulle mais en gros “j’ai pas fait les mêmes choix et quand elle est morte, j’ai réalisé que je voulais une famille”. Ah mais voilà Papoune ! “Oh, Jordan, déso, c’est Philip Clarckson qui a eu le poste que tu voulais”. Et l’autre qui insiste “Philip Comment ?” C’est limite si elle demande pas son adresse. Puis, une fois papa parti, elle déchire ses fringues et hurle dans un coussin mais personne n’entend rien.

Une intruse dans ma famille

Un assassinat nul

Jordan décide donc de se débarrasser de Phil. Elle lui rentre violemment dedans au supermarché alors qu’il venait de faire les courses et dix minutes plus tard, il lui sert un verre chez lui. Quoi ? Dans la vraie vie, tu rentres dans quelqu’un avec tellement de violence que ses avocats sont réduits en bouillie (pas une métaphore), tu lui pourris la gueule, tu l’invites pas à boire. De toute façon, Phil aura pas le temps de boire, Jordan lui plante un gros couteau dans le bide… avant de boire tranquillement le dit vin. Puis d’embarquer le verre. C’est vrai qu’elle s’est baladée partout dans l’appart, y avait bien que le verre qui portait ses empreintes. Elle vole aussi un tableau et le portefeuille. J’en peux plus de ce personnage. Papoune rentre le soir tout triste pour l’annoncer à Jordan qui annonce bien “quoi, le gars qui avait eu mon poste ?”. Non mais Papoune, tu veux pas connecter deux ou trois fils, là ? Ah mais Jordan lui saute dessus pour faire du sexe, je comprends qu’il percute pas trop. 

Une intruse dans ma famille

Une mystérieuse caisse noire

Bref, Jordan obtient le poste et elle annonce aux enfants qu’elle s’installe chez eux mais Sophie a l’air de mal le vivre en mode “mais personne ne me demande mon avis à moi”. Papoune va lui demander des explications et il se prend dans les dents que remplacer sa mère au bout d’un mois, c’est pas classe. Ouais, je te l’accorde mais Papoune explique que lui aussi, il souffre, plus qu’eux, même. Non mais quoi ? De là, Sophie en déduit que Papoune couche avec Jordan et tente la confrontation mais Papoune se barre. Alors ok mais je vois pas trop la logique de notre ado reloue, là… Sophie est décidée à faire plonger sa tante ou je ne sais quoi donc elle part à fouiller dans ses affaires. Elle trouve une mystérieuse caisse noire… Oui parce que les psychopathes, elles gardent toujours toutes les preuves bien rangées ensemble. Oh mais non, Jordan est sur le pas de la porte, Sophie ne la voit pas ! D’ailleurs, la jeune fille tourne bien le dos à la porte pendant qu’elle prend des papiers en photo… mais le réalisateur a l’air de bien aimer son cul, c’est pas la première fois qu’on a une bonne vue dessus. Jordan débarque et Sophie raconte un mytho sur un rencard, qu’elle voulait un collier, bla bla bla. Jordan joue la bonne copine mais c’est le malaise absolu. Cependant, elle la laisse filer alors qu’elle sait très bien que Sophie a fouillé dans sa cassette aux secrets. Elle doit encore avoir un plan nul en tête.

Une intruse dans ma famille

Une filature très discrète

Jordan redescend dans le salon et assaille Papoune qui est un peu tiède mais pas très longtemps. En attendant, Nick revient voir Sophie et lui avoue tout. Ah ben ça tombe pile poil. Il est quand même pas fûté “tu m’en veux ?”. De quoi ? D’avoir couché avec sa tante psycho ou d’avoir été infidèle puis de l’avoir larguée ? Elle est toujours vénère mais elle a besoin de lui donc on sait qu’elle a un plan. Le lendemain matin, elle se sert un café mais doit y avoir un truc car on a droit à un grand plan sur sa tasse. C’est pénible de tout nous montrer en permanence, franchement. Bref, Jordan sort et c’est parti, Sophie envoie Nick en filature. Nick qui fait sa filature avec une splendide BMW décapotable… et décapotée. Non mais mec, t’es vraiment con, c’est ouf… Tu veux pas te mettre une casquette qui clignote non plus ? Bon, elle va chercher un carton dans ce que je suppose être son ancien logement puis file dans un garde-meuble, suivi par Nick qui est si discret, égal à lui-même. Il va pas finir le téléfilm, lui. 

Une intruse dans ma famille

Un vieux dégueu qui fait des bruits de bouche

Alors que Sophie lui envoie un SMS pour lui dire qu’il est trop con (oui), elle se retrouve coincée avec Jordan qui lui fait un peu des menaces voilées et des “ton mec, il est pas terrible, tu devrais le larguer”. C’est pas si faux, ça… Sophie et Nick ont rendez-vous avec le loueur de Jordan qui bouffe des chips dans un déluge de bruits de bouche… Mais ce téléfilm est un enfer, j’en peux plus ! Déjà, c’est nul mais là, c’est le pompon. Il leur apprend qu’il y a une coloc mais il veut pas donner le nom parce que Sophie avait dit que c’était urgent mais ça l’est pas. Il suggère que si elle voulait bien coucher… Sophie est pas chaude du tout mais elle finit par apprendre que sa tante n’est pas sa tante mais la coloc. En rentrant chez elle, elle tombe sur son père qui est seul mais au lieu de lui dire ce qu’elle sait, ils s’engueulent sur le fait qu’elle revoie Nick. Qui s’appelle Luke en fait, je m’a trompée mais on va continuer à l’appeler Nick. Même qu’il a eu un comportement déplacé avec Jordan et ils vont peut-être même aller voir la police. Sophie décide donc d’enclencher une nouvelle phase de son plan.

Une intruse dans ma famille

Un cadavre dans le frigo

Pendant la nuit, elle va voler des clés dans le sac de Jordan puis le lendemain, elle marche pendant des heures sur une musique pop pour rejoindre Nick. Ce dernier trouve que ce serait une bonne idée d’aller la police mais Sophie trouve qu’un faux permis, c’est pas une preuve (?) Mais genre la vraie Jordan et elle, elles vivaient dans une grotte ou bien ? Ils vont fouiller le garde-meuble, hyper mal éclairé, c’est un scandale… Evidemment, c’est un  bordel monstre, Nick aimerait savoir ce qu’ils cherchent mais Sophie est peu précise “oh bah un papier à son nom”. Oui bah un relevé bancaire lambda, c’est mieux qu’un faux permis, c’est sûr… Mais ça va, y avait un vieux frigo branché (mais pas de lumière) dans le box et y avait sa tante dedans. Ouais, j’avoue, c’est une bonne preuve. Sophie appelle son père qui déambule dans les couloirs de son entreprise et dit “quoi, Jordan a tué quelqu’un ?” et qui est derrière un poteau à écouter ? Mais Jordan bien sûr ! Mais arrêtez de répéter ce qu’on vous dit au téléphone, bande de débiles. Bon, pour être plus convaincante, Sophie envoie la photo du cadavre congelé à son père qui part en courant de sa boîte en hurlant à l’hôtesse d’accueil d’appeler la police. Alors ok mais elle va les envoyer à l’entreprise, pas chez toi, Papounet. 

Une intruse dans ma famille

Bataille au cric

Nick largue Sophie et va se stationner deux mètres plus loin en toute discrétion avec toujours sa belle décapotable décapotée et là, Jordan lui tombe dessus avant de débarquer vénère chez Sophie avec un objet contondant, genre un cric. Heureusement, Sophie la voit et a le temps de se cacher. Donc pas Jordan déambule dans la maison en mode “Sophiiiiiiiiiiie, je sais que tu es là”. Heureusement, elle s’arrête juste avant le poteau derrière lequel elle était cachée. Sophie se lève et avance dans la maison. Elle va se faire choper au prochain tournant… Ah non, pas Jordan était derrière elle. Sophie parvient à éviter le cric mais l’autre la cogne à main nue, lui tire les cheveux et la met KO d’un coup de poing. Mais quand Sophie revient à elle… bah rien ? Elle rampe parce que… je sais pas, l’autre l’a cognée exclusivement au visage. C’est dommage parce que du coup, pas Jordan arrive par derrière pour la stranguler. Et c’est l’heure de la confrontation ! Tout ça, c’était parce que pas Jordan voulait une famille ! Quoi ? Hein ? Sérieusement ? C’est ça sa motivation ? Oh nan, Sophie perd connaissance, elle est décédée… Mais non, c’était une ruse, en vrai ! Dès que Jordan va voir par la fenêtre qui s’en vient, elle fracasse le crâne de pas Jordan… qui crève. Oh non, on n’aura pas la scène de pas Jordan en prison dans sa combi orange. 

Une intruse dans ma famille

Ceci fut bien mauvais

Voilà voilà. Alors… bon, j’ai pas compris le plan sur le mug de Sophie mais sinon… c’était nul. Nuuuuuul de chez nuuuuuuuul. Bon, j’avais capté qu’on aurait droit à une psychopathe d’entrée de jeu mais où est la subtilité, franchement ? C’est comme couronne mortelle pour la reine de promo, ça ne peut marcher dans aucun univers. Je veux bien que le père soit tourneboulé par la mort de sa femme mais le coup de Phil Clarckson, là, quand même… Surtout que c’était discret “le mec qui a eu MON poste ?”. Bon, par contre, la DRH a survécu. Et Nick aussi si vous voulez savoir. Par contre, le frère, on le voit très vite plus, je pense que lui est décédé mais tout le monde s’en fout. Et la méchante, on s’en ballec tellement qu’à la fin, on aura même pas son nom. Tout ça pour avoir une famille…

Une intruse dans ma famille
Quand tu réalises que ton personnage a été écrit par un enfant de 5 ans

J’aurais dû fouiller plus et trouver une histoire de jumelles, j’aurais mieux investi ce temps que je n’ai plus.

Nina

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page