Endless night, une plutôt bonne surprise

Parce que j’aime les fictions étrangères, j’ai lancé Endless Night sans grande conviction. Et en vrai, ça vaut le coup qu’on s’y attarde.