RACONTE MOI DES HISTOIRES

Pour bien raconter les histoires, il faut aussi savoir les écouter

Nos vies sont des histoires incroyables

A chaque fois, c’est pareil. Je débute un journal intime, pensant qu’il est important pour ma psyché de narrer ma vie. Mais j’arrête rapidement car je trouve que ma vie est un peu bof. Enfin, je veux dire, les rebondissements incroyables de ma vie, ça se situe au travail et comment dire… J’écrirai un jour un roman sur le monde effroyable du travail mais pas aujourd’hui. Bref, je considère n’avoir rien à raconter. Sauf qu’à en croire Rosalie Vaillancourt, nos quotidiens recèlent des histoires incroyables.

Rosalie Vaillancourt

La sagesse de Rosalie

Vous ne connaissez pas Rosalie Vaillancourt ? Alors soit vous tombez sur mon blog pour la première fois car j’en parle de temps en temps et surtout, c’est sûr que vous n’êtes pas Québécois. C’est donc une jeune humoriste canadienne qui s’est bâti un personnage particulièrement naïf alors qu’en fait, elle est loin d’être simplette. Le journal intime est au coeur de sa websérie “avant d’être morte” qui m’a bien fait rire. Elle a aussi écrit un sketch où elle lit son journal intime qu’elle écrivait ado. Rosalie est ce genre d’humoriste qui part de la vie pour raconter ses sketchs. Lors de son interview par Fanny Ruwet pour son podcast, cette dernière lui demande si toutes les anecdotes folles qu’elle raconte sont vraies et là, Rosalie a une réponse plein de bon sens. “Oui. Mais les gens se rendent pas compte de tout ce qu’ils vivent. S’ils notaient tous, eux aussi auraient des anecdotes extraordinaires.” Je vois la lumière, merci Rosalie !

Nos vies sont extraordinaire, leçon de Rosalie Vaillancourt
J’aime cette robe

Des anecdotes pour la sincérité

Il y a quelques temps, je disais donc que je voulais écrire mon journal intime à la troisième personne, en me départissant d’une certaine auto-censure et même en déformant certains aspects de ma vie pour m’amuser avec. Genre, si je croise une jolie personne qui aurait pu être objet de mon affection si j’avais été célibataire, je peux développer un truc. Ca pourrait me servir pour un roman, à l’occase. Et du coup, Rosalie me motive à aller dans ce sens. Car j’ai un grand projet qui s’appelle “le projet Audrey” que j’avais entamé il y a siiiiii longtemps sur les Vingtenaires, abandonné depuis. Dans ma tête, j’ai plein d’arcs, de passages, ce gros roman qui se voudrait un peu un récit des galères amoureuses modernes pourrait se nourrir entièrement de mon journal intime fantasmé. Je pourrais ainsi enrichir mon récit de quelques passages anecdotiques qui donnaient un peu de vernis de sincérité à ma prose. 

Emily in Paris
Il faudra que je voie cette série à l’occase

Des vies pas si plates

Alors on va faire ça. Noter tous les trucs un peu hors du commun. Parce que même si je n’en fais rien, finalement, que ce ne sera pas matière à roman, ça servira toujours à réaliser que ma vie n’est pas si plate que ça. Vous savez, ces moments où quelqu’un raconte une histoire incroyaaaaable qui lui est arrivé et vous, vous êtes là “oh non, moi, j’ai rien à raconter”. Bien sûr que si. Alors, j’ai certes mon compte Twitter pour raconter des riens. Mais déjà, je les trie mes riens et je suis limitée par les 280 caractères. Et puis, Twitter en ce moment, ça devient vraiment difficile. Alors que sur mon journal exagéré, je n’ai ni limite de caractère ni censure d’aucune sorte parce que je voudrais pas vexer Machin ou Bidule ou entrer dans un débat sans intérêt. 

Discussion et ennui en ligne

Qui me suit ?

Car oui, mesdames, messieurs, quoi que l’on vous dise, quoi que vous vous disiez, sachez-le. Votre vie est extraordinaire. Après, extraordinaire, ça veut pas forcément dire que c’est bien mais au moins, y a de la matière à raconter. Allez, qui veut se lancer dans le journal d’anecdotes avec moi ?

Nina

Un commentaire sur “Nos vies sont des histoires incroyables

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page