RACONTE MOI DES HISTOIRES

Pour bien raconter les histoires, il faut aussi savoir les écouter

Rendez-vous interdits

En fouillant le catalogue M6 l’autre jour, je découvre un téléfilm à la miniature aguicheuse, Rendez-vous interdits. Super, un téléfilm digne de la grande époque  Hollywood night ! Aussi chaud que ce printemps de confinement. C’est vrai, ça faisait combien d’années qu’on n’avait pas eu un si beau printemps ? Pour les plus jeunes d’entre vous, Hollywood Night était un programme de deuxième partie de soirée sur TF1 le samedi soir dans les 90s. Et c’était très coquin. Dans mon souvenir en tout cas. Du coup,  je me lance !

Rendez-vous interdits téléfilm

Direct dans la baise et le sang

Pas le temps de niaiser ! J’ai à peine lancé le téléfilm que ça baise. Très lentement, ça se déshabille, bisous sur le ventre, la jeune femme enlève son soutien-gorge… mais attend ? Que voit-on sur la table de chevet ? Une photo de couple. L’homme est bien le même, mais la femme… Oh non, il trompe sa femme ! Fin de baise, sa maîtresse, soudain vêtue d’une guêpière (?) se lève pour se rhabiller dans la salle de bain et, pendant qu’elle se met du gloss, un intrus rentre dans la maison… Attends, le truc a commencé depuis 5 mn et on a déjà droit à une scène de baise plus un meurtre ? Je vais pas m’en remettre ! Ahahah, surtout que la maîtresse ressort de la salle de bain, le mec a un oreiller sur la tête et elle pense qu’il lui fait un sketch. Mais quoi ? Peu importe, elle se fait dézinguer aussi.

Draps froissés
Illustration de qualité (y a R sur Google Images)

Petite drague lourde

On passe sur une jolie fille rousse (qui joue dans Colony dans un rôle un peu coquin, aussi). Elle boit un verre avec un mec et une Blonde qui se sent un peu chandelle. On apprend que Marlene, la Rousse donc, vient de perdre son taf et elle rêve de faire du dessin ou de la varape. Oui, bah, ok, chacun sa gestion du chômage. 

Marlene dans Rendez-vous interdits

Adultère puni ?

Retour sur le couple décédé qui étaient tous deux mariés mais pas l’un avec l’autre, le tueur a coupé l’annulaire des deux infidèles. Ouhla, un tueur qui n’aime pas le cocufiage ? Evidemment, les inspecteurs suspectent le mari cocu mais comme on suit en même temps Marlene qui a un mariage nul genre son mec qui rentre pas pour opérer une appendicite, on sent qu’elle va se laisser tenter par l’adultère. D’ailleurs, Graham qui la draguait méchamment la veille la rappelle pour lui proposer un déjeuner. Mais évidemment,  elle ne capte rien. Ces héroïnes naïves, du miel pour les scénaristes. Graham lui sort tout un discours comme quoi elle est seule en lui tenant la main, elle nie mais semble un peu tentée quand même. Un peu titillée, elle va se balader en sous-vêtements dans le bureau de son mari qui l’envoie promener car il a autre chose à faire que de l’honorer. Genre opérer des gens. 

Marlene et sa pote dans Rendez-vous interdits

Yoga et libido

Plongée dans son ennui de chômeuse, Marlene fait des abdos en regardant une émission web de free talk qui parle de relations libres et adultérines expliquant que c’est la meilleure chose à faire. C’est la fondatrice du site L’oeil baladeur, le Gleeden de la fiction, qui le dit ! Marlene est très intriguée. C’est que ça la gratte un peu et les abdos et le yoga ne suffisent pas. D’ailleurs, hasard incroyable, on découvre que notre couple adultérin du début étaient inscrits à Oeil baladeur !  Le mari cocu trouve également ce site au même moment. Quel alignement des planètes. D’ailleurs, Marlene s’inscrit. Ca va être chaud…

Marlene se prépare pour son rendez-vous interdit

Un petit bisou…

Marlene prend donc son premier rencard en se faisant appeler Allison. Elle rencontre un mec qui a l’air très mal à l’aise et à la coiffure improbable, la conversation tourne autour de « ohlala, c’est bizarre, hihi ». Mais ça va, ils commandent direct du vin, ça va se décoincer. Ca se décoince même un peu trop, l’homme lui propose direct d’aller à l’hôtel mais elle refuse. Ils s’échangent un smack et la voilà excitée comme une collégienne. Mmm… A peine rentrée, elle retrouve une amie et lui explique qu’elle veut pas rappeler Graham pour pas qu’il se fasse des idées. Donc potentiellement coucher avec des inconnus, ok mais pas avec un mec qu’elle connaît. Surtout qu’elle était un peu tentée ou alors l’actrice a joué n’importe comment.  En tout cas, elle lâche pas l’affaire avec son mari, elle tente de l’assaillir de nuit. Mais il dort et elle échoue. Du coup, elle se lève au coeur de la nuit pour boire un verre et surfe sur L’oeil baladeur. D’ailleurs, le mec qui lui a proposé l’hôtel la recontacte et elle accepte un deuxième rendez-vous. Ca va devenir chaud ! Enfin, j’espère, j’arrête pas de dire ça et là, je suis comme l’inspecteur qui surveille le mari cocu dans sa voiture et baille à la mort. Oui parce que la police pense que le mari cocu est le tueur mais moi, je ne crois pas… Je mise tout sur la conceptrice du site d’adultère.

Un couple infidèle dans Rendez-vous interdits

Expédition à l’hôtel

Pendant ce temps, Marlene se prépare et met du gloss. Ils ont un souci avec le gloss dans ce téléfilm… Gloss, le it accessoire de la femme aventureuse ? Peu importe : Marlene se met en route et le mari cocu aussi, c’est étrange… Il est suivi par un policier mais j’ai du mal à saisir le suspense sur ce personnage. Bon, il agresse le dit flic et l’inspectrice se confronte avec lui. On s’en fout, on veut du cul ! Surtout que pendant ce temps, Marlene et son rencard se lèvent de table et, visiblement, quelqu’un les observe derrière une table (ou le cameraman était bourré). Ils vont dans une chambre d’hôtel pas ouf avec vue sur la route. Marlene est encore un peu coincée et réclame un verre de vin… Bon, ça va, au bout de deux gorgées, ça se saute dessus. Ah non, attendez, elle pleure. Ah ben, oui, c’est une héroïne gentille alors elle peut pas faire ça. Bon, par contre, elle a du bol, elle n’est pas tombée sur un gros connard et le mec lui propose de finir le vin sans aller plus loin. Pas très réaliste… Mais du coup, en échange, elle lui file son vrai nom. Son vrai nom en entier, comme s’il allait lui écrire des cartes postales…

Scène torride dans Rendez-vous interdits

Le tueur était dans l’ascenseur

Bon, elle se barre, on n’aura pas eu du cul mais apparemment, le tueur est en train de débarquer, y a quelqu’un avec des gants qui appuient sur les boutons de l’ascenseur ! Elle descend juste avant que l’autre arrive. Mais je le sens mal pour son rencard, ahlala… Oui, effectivement, il se fait buter. Journée de merde pour lui.

Lucas dans Rendez-vous interdits

Une pile de clichés

Retour chez Marlene qui ne dort pas. Elle se lève pour envoyer un message à son rencard via son site… et se fait attraper par son mari. Mais ça va, elle lui ment en toute décontraction. Pendant ce temps, on a droit à la scène de la découverte du corps qui est absolument cliché : la femme de ménage qui frappe plusieurs fois à la porte, entre et crie. Autre cliché : Marlene apprend la mort de son amant en écoutant la radio (tout en faisant de la corde à sauter, c’est trop une fit girl, en fait). Bref, l’inspectrice qui n’est pas la moitié d’une idiote a bien compris qu’il y avait un lien entre les deux affaires (vu qu’on coupe les annulaires). Elle trouve le compte du mec sur l’Oeil baladeur. Oups, ça sent un peu le souffre pour Marlene…

Rendez-vous interdits, Marlene en panique

Encore quelques morts

En attendant, les policiers vont au bureau du site de rencontre et la dirigeante les renvoie vers « l’informatique », soit une nana un peu paumée qui n’en branle manifestement pas une puisqu’elle se connecte devant les policiers et découvre qu’oupsie, le site a été piraté. Ah ben heureusement qu’on t’a posé la question, on n’aurait jamais rien remarqué, sinon. Pendant ce temps, une bonne mère de famille se déguise en prostituée pour se rendre à son rendez-vous du soir. Comme les flics ont lourdement insisté sur le côté « ohlala mais peut-être le tueur va frapper » et qu’on n’avait jamais vu ces personnes, je pense qu’ils vont mal finir. Mais, là, les flics sont occupés à interroger Marlene qui est venue les voir spontanément, ce qui n’empêche pas qu’ils lui fassent un sketch façon « hinhin, c’est peut-être toi qui l’as tué ! ». Pendant ce temps, le couple adultérin avec la fille déguisée en prostituée se font tuer. Mince, on l’avait pas vu venir…

Femme adultérine

Marlene rentre dans le rang

Bref, Marlene décide de rentrer dans le rang, efface son compte et ne répond plus à Graham qui ne lâche pas l’affaire. Mais elle reçoit un mystérieux mail de quelqu’un qui veut la faire chanter car il savait qu’elle y était. Elle va voir la police et ils décident de l’utiliser comme appât. Du coup, elle donne rendez-vous au mec dans un resto. La scène est pas mal faite puisqu’à chaque entrée dans le resto, elle panique, un flic la surveille de près. Mais pas de bol, ils arrêtent le mauvais gars car le pirate a envoyé des messages à un random guy pour qu’il soit arrêté à sa place.

Marlene va faire l'appât dans Rendez-vous interdits

Poursuite finale

Marlene monte dans un taxi mais on voit que quelqu’un l’observe d’une voiture mystérieuse… La musique est tonitruante, quelqu’un arrive par derrière ! C’est Graham qui a l’air un peu saoul mais il se fait braquer par… l’informaticienne du site de rencontre ! Ah, j’étais pas loin sur la patronne au début. Ce qui explique qu’elle ait pas vu les intrusions avant qu’on lui pose la question. C’était pas une branleuse mais une coupable ! Après, vu que Marlene ne couchait avec personne, si c’est pas un amant obsédé le tueur, c’est forcément une femme. Règle de téléfilm ! Bref, là, la meuf est une folle de Dieu parce que les infidèles, ils respectent pas la parole donnée devant Dieu. Marlene est un peu saoulée essentiellement parce que l’autre l’appelle Allison, et jette dans la voiture contre un poteau. La police arrive et la fusillade éclate. Marlene est touchée mais, ahah, elle portait un gilet pare-balle ! Tout est bien qui finit bien. La folle est arrêtée et l’inspectrice en chef flirte avec l’inspecteur qui s’est pris une balle. Mais ça va, ce sont les mêmes balles que la saison 1 de Casa de Papel, un petit pansement et c’est reparti. 

Tout est bien qui finit bien

Marlen rentre chez elle, décidée à avouer à son mec qu’elle a failli le tromper mais il lui a préparé un dîner romantique donc ils s’embrassent sur une musique de comédie romantique. Je… quoi ? Ok…

Une odeur de souffre… mais rien derrière

Alors comment dire ? C’est quoi cette putain d’arnaque ? On me vend un téléfilm un peu sexy, à base d’adultère, de liaisons secrètes et… rien. Tellement rien qu’ils sont obligés de faire balader l’actrice en sous-vêtements dans une scène putassière et inutile où on la voit se préparer pour son rencard coquin. Après le téléfilm remplit plutôt bien le bingo des téléfilms avec des foisons de clichés et, une fois de plus, le coupable était une femme…. 

Le tueur était une femme

En attendant, j’ai trop envie de me mater des téléfilms Hollywood night, maintenant.  

Nina

4 réflexions sur « Rendez-vous interdits »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page