RACONTE MOI DES HISTOIRES

Pour bien raconter les histoires, il faut aussi savoir les écouter

Les leçons dangereuses

En l’absence de nouveaux téléfilms sur les avions, nous choisirons le soufre cette semaine avec Les leçons dangereuses, titre prometteur ! Et on commence par une femme blonde, l’héroïne, je présume, qui fait son petit jogging avant de se préparer le meilleur petit dej du monde à base de oeufs pochés sur scones, jus d’orange frais et fruis fraits. Ah oui, ok, la meuf doit faire le miracle morning en se levant à 2h du mat. Sauf qu’elle est entourée d’ingrats : son mari est trop occupé à taper sur son ordi et sa fille fait une détox… détox de type je mange pas, apparemment. Mais elle amène sa fille au lycée où elle surjoue l’enthousiasme à mort. Bref : l’héroïne a une vie de famille peu satisfaisante mais refuse de l’admettre.

Les leçons dangereuses, téléfilm

Un nouvel élève très appliqué

Bref, l’héroïne donne un cours de biologie vu qu’elle est prof… au lycée, je crois, mais vu qu’ils ont tous 25 ans, je doute un peu. Alors qu’elle pose une question à laquelle personne ne répond, un nouvel étudiant, James, débarque et répond à toutes les questions. Il semble un peu dark et mystérieux. Mais qu’apprend-on ? Il y a un voyage pédagogique le lendemain et James est chaud bouillant pour y aller. Sortie de cours, Stéphanie, la prof, entre en collision avec l’autre professeur de bio avec qui elle part en week-end, il semble très branché sur elle. Mmm, la desperate housewife a son petit succès. D’ailleurs sa pote lui dit que son élève doit la kiffer et commence à se faire un petit film. Ok, vous êtes au courant que coucher avec un mineur, c’est moyen bof comme idée ?

Les leçons interdites, James

Matage et SMS mystérieux

Bon, je passe sur la scène gratuite de Stéphanie qui sort de la piscine en bikini au ralenti pendant une heure. Sa pote lui ayant dit qu’elle était sexy, Stéphanie décide de chauffer son mari qui préfère travailler sur son ordi. Elle l’assaille quand même (son mari, pas l’ordi) et quelqu’un les prend en photo ! D’ailleurs, elle reçoit des SMS d’un numéro inconnu qui lui dit « ohlala, vivement ce week-end » mais refuse de donner son identité. Tout ceci est bien mystérieux.

Les leçons dangereuses

Un super week-end dans les Everglades

Mais c’est l’heure du week-end pédagogique dans une réserve d’alligators. Ok, alors il est possible que la vanne « on a droit à 10% de perte » soit pris très au pied de la lettre par ce téléfilm. Elle leur présente une fleur en mode « attention, il faut pas la consommer parce que ça va vous tuer, hihihi. Ca s’appelle les trompettes de la mort ». Ok, my two cents : le psychopathe de service va s’en servir pour tuer un personnage secondaire. Bon, ils montent en espèce de bateau à ventilateurs typique des everglades… Et bah, ils avaient pas la même gueule, mes voyages scolaires. Pendant que l’autre prof de bio parle d’alligators, James commence à flirter avec Stéphanie qui glousse un peu. On a dit quoi sur le fait de coucher avec des mineurs Stéphanie ? Concentre-toi un peu ! En tout cas, après un coup de fil au répondeur de la famille car personne ne l’aime chez elle, elle mate James qui sort de l’eau pile face à sa chambre. Heureusement, l’autre prof de bio vient frapper à sa porte, ça baisse un peu la température.

Bateau à moteur des Everglades
En tant que pigeonne éternelle ado, je serais chaude pour tester ce truc

Un baiser sur la plage

Bon, c’est la fête pour les étudiants, Stephanie s’éloigne pour répondre à son mari puis se promène sur le bord de la plage. Alors qu’elle monte sur un rocher, elle sent une présence. Elle demande s’il y a quelqu’un, James sort d’un buisson. Et là, elle sursaute et tombe ! Non mais vraiment ? Du coup, il lui nettoie trois grains de sable sur le genou et met sa langue dans sa bouche. Qu… hein ? Elle le repousse parce que faut pas déconner. Mais elle est très troublée et, de retour chez elle, elle prend une grande inspiration en touchant ses cheveux. Mais en fait, c’était pas la peine de stresser, personne ne lui répond. Elle finit par retrouver fille et mari et l’adolescente a l’air de trouver sa mère cheloue. Bon ?

Les leçons dangereuses

Une besta en danger

James rentre chez lui, une caravane avec une version alcoolique de Stéphanie en guise de mère. Comme il est perturbé, il fait des dessins de Stéphanie et de la fleur qui tue précédemment évoquée. Il est très doué en dessin, notez. Ca montre qu’il est sensible. Dans les téléfilms, j’entends. Pendant ce temps, le mari de Stephanie sent qu’il a un peu merdé et essaie de la reconquérir mais elle préfère aller courir. C’est pas le confinement, Stephanie, détends-toi. Bref, quelqu’un la suit, elle stresse et manque de se faire renverser par une voiture. Mouais alors au vu du modèle, j’ai du mal à croire que ce soit James-qui-vit-dans-une-caravane. On veut me mettre sur une fausse piste ! Mais la besta de Stéphanie qui semble directrice de l’école ou je ne sais quoi veut transférer James dans la classe de l’autre prof de bio. Ok, donc si James est psychopathe, la besta va décéder, empoisonnée par une tisane à la trompette de la mort. Ah, attendez, l’autre prof de bio vient mettre la pression sur la besta en mode « qu’est-ce qu’il se passe », l’autre l’attaque direct « lâche l’affaire, Richard, tu pourras jamais l’avoir et mêle-toi de ton cul ». Définitivement, elle finit pas le téléfilm, elle.

Richard dans Les leçons dangereuses

Attaque au serpent

D’ailleurs, c’est la nuit et quelqu’un vient voler le serpent de la classe de science. Oui, il y a un vrai serpent dans la salle de classe, quelle excellente idée. Le lendemain, James veut parler à Stéphanie en tête à tête et lui met la pression en mode « mais pourquoi tu m’as changé de classe », le tout à portée d’oreille indiscrète de James. Elle le recale méchant, un peu saoulée. Au même moment, la besta se fait agresser par le serpent caché dans son tiroir. Scène rigolote où elle le tripote quelques secondes en mode « mais où est mon dossier ». Non mais je comprends, j’attrape souvent un serpent plutôt qu’un dossier. On ne parlera pas du fait qu’il n’y avait pas de dossier dans ledit tiroir, sinon. Bref, le principal exige que Stephanie se débarrasse de son serpent. Ah oui, enfin quelqu’un de sensé dans ce bordel.

Les leçons dangereuses, Stephanie et Linda

Cadeau mortel

Le soir-même, Stephanie dîne en famille, son mari sort en toute décontraction « ohlala mais quel esprit malade amènerait un serpent en classe ». Je sais pas, ta femme, au hasard ? Et on frappe à la porte. Sur le palier, un bouquet de trompettes de la mort ! Ah, je savais bien qu’elles allaient servir très vite. James ne lâche rien et vient offrir le collier de sa grand-mère à Stephanie qui le refuse. Du coup, il tente le chantage en mode « lalala, t’es prof, tu vas aller en prison ! ». C’est une bonne technique séduction, oui. Du coup, elle demande son adresse à sa besta qui proteste pour le principe mais finit par céder et Stephanie fonce à la caravane ! La maman de James essaie d’attendrir Stephanie en mode « il a du mal à se faire des amis donc il s’accroche fort. Une fille lui a brisé le coeur, tantôt. » De retour au lycée, Richard vient la coller et lui dire « hé, tu as vu, je t’ai envoyé des fleurs, hihi ». Ah ok, elle attire tous les psychopathes dans un rayon de 5 km. Il lui parle de leur relation, elle le recale en mode « mais y a pas de nous, tu parles de quoi ? ». Ca amuse beaucoup la besta, en tout cas. Saoulée, Stephanie boit une tisane qu’elle avait dans son thermos et… oh non, elle était empoisonnée par la fleur ! Je l’avais tellement pas vu venir, dis donc. Elle tombe dans les pommes entre sa besta, James et Richard. Une certaine idée de l’enfer, je suppose.

Mise à pied

Bon, Stephanie se réveille chez elle donc ça va, à l’arrivée. Elle a juste été endormie 24h. Heureusement, elle n’en a pas bu plus sinon elle serait morte ! Stephanie dénonce Richard qui balance qu’elle a eu une liaison avec un élève du coup, elle est priée de se mettre en disponibilité. Oupsie ! En sortant avec son petit carton, elle va rejoindre James dans une voiture. Quoi ? Mais d’où ? Il lui parle du nouveau mec de sa mère qui l’a castagné. Okay ? James lui refait un sketch en mode « maintenant que Richard est out, on va pouvoir se mettre ensemble » mais elle lui dit tout gentiment « mais non, mets-toi avec quelqu’un de ton âge, allez ! » Tout a l’air de s’arranger ! Sa fille se montre soudain affectueuse et elle commence à lui parler d’un garçon… Oh mince, je le sens mal… Surtout que Stephanie veut le rencontrer car sa fille voudrait bien lui montrer sa culotte donc tant qu’à faire… Ah oui, sinon, tout ne va pas bien, le mari a perdu plein de sous dans une affaire mais on s’en fout, on veut découvrir que James va niquer la fille de Stephanie !

Stephanie boit de l'eau

La pire soirée du monde

Voici donc le fameux repas et… OMAGAD ! James est le petit ami de la fille, quelle surprise, ohlala ! Direct, il commence à lui faire du pied puis sans transition, il part aux toilettes. Enfin, en vrai, il va visiter la maison. Laissant le temps à Stephanie d’interdire à sa fille de le fréquenter puis d’aller le chercher dans la maison. Pour le sortir par la peau du cou, je suppose ? Admettons tout de même que Stephanie est couillue car, contrairement aux héroïnes de téléfilm en prise avec un psychopathe, elle n’a pas peur une seule seconde. D’ailleurs, alors qu’il est très insistant pendant la confrontation et franchement chelou, elle se démonte pas une seconde et finit par mettre James à la porte. Bon, la fille l’a mauvaise, Stephanie lui demande de ne plus s’approcher de lui. Genre ça va marcher, tiens. Je parie qu’elle est partie par la fenêtre pour le rejoindre.

Stephanie et Nicole dans Les leçons dangereuses

Une police inutile

En attendant, elle appelle la police et l’inspectrice lui fait comprendre qu’elle va rien pouvoir faire. D’ailleurs, ils ont relâché le prof de bio vu qu’ils avaient rien contre lui. « Mais n’hésitez pas à me rappeler si vous avez besoin de quoi que ce soit ». Ah ben oui, vous avez l’air si efficaces, elle aurait tort de se priver. C’est un élément très récurent des téléfilms, ça, la police qui ne peut rien faire. En tout cas, la fille n’est pas passée par la fenêtre, elle est là au petit déjeuner, à faire la gueule avec son petit casque audio rose, très charmant.

Les leçons dangereuses

Re matage à la piscine

Et c’est déjà le soir (?), Nicole nage dans la piscine dans la réutilisation la plus éhontée d’un plan. C’est le même qu’au tout début, je vous jure. Le même ralenti et tout. Et là, qui est dans la maison ? Richard ! Il veut la mettre en garde contre James. Alors du coup, qui la matait pendant qu’elle nageait ? James ? Richard ? Les deux ? Je vote pour les deux, perso. Sutout que James surprend Richard près de chez lui et le poignarde. Comme il est pas futé, il ramène le corps chez lui et sa mère le voit mais elle se contente de le regarder, la bouche ouverte. Ok…

James et sa mère dans les leçons dangereuses

Jeune fille naïve

On arrive sur la fin, ça s’accélère, attention. La besta appelle Stephanie pour lui dire qu’elle a une mauvaise nouvelle à propos de James. Manifestement, personne n’a remarqué la disparition de Richard. Pendant ce temps, James met la pression sur la fille pour la voir. Elle hésite et lui donne rendez-vous devant son école. Un lieu public, bonne idée, jeune fille. Ah mais attendez, la maman de James est en train de le braquer avec un fusil car elle peut pas le laisser partir. Mais il lui prend le fusil des mains et il l’entraîne dans la caravane. Quoi ? Bref, il rejoint la fille et lui raconte que Stephanie a une obsession cheloue sur lui et pendant ce temps, la besta apprend à Stephanie qu’il a fait mettre une prof en prison dans un ancien lycée. Mais non, la fille suit James chez lui « pour te présenter ma mère ». Ca pue du cul, je vous dis. Oui, d’ailleurs, il appelle Stephanie avec le mobile de la fille qui git désormais attachée et baillonnée sur le sol de la maison… attends, quoi ? Tu veux dire que la grosse maison à côté de la caravane leur appartient mais ils vivent dans le mobil’home ? Hein ? Bon, ok, la maison est vide à l’exception d’un matelas dans une chambre mais pourquoi vous tasser dans une caravane ?

Les leçons dangereuses

Confrontation finale

Bref, c’est la grande scène de confrontation finale dans une immense maison, vous êtes prêts ? Ca aussi, c’est un classique des téléfilms de type psychopathique. Ah mais je m’emballe, Stephanie s’est embourbée comme une grosse truffe… Heureusement, elle court (très bizarrement) jusqu’à la maison. Merci le miracle morning ! Stephanie fouille la caravane et tombe sur la mamoune un peu défoncée mais pas morte et va donc fouiller l’écurie pour trouver James. Ok, parenthèse : je comprends rien à cette baraque. Surtout qu’à côté de la chambre de James, on découvre une pièce pleine de photos et de dessins de Stephanie. Et le cadavre de Richard, aussi, caché dans un duvet. Ca stresse un peu notre amie Stéphanie. Elle sort et la nuit est tombée. Quoi ? Elle est arrivée en plein jour ! Mais ça va, la fille est dans un fossé ou je sais pas quoi, toujours en vie. Bon, c’est le moment où le méchant raconte sa vie « mon père était horrible et me battait, il est mort et je vais enterrer ta fille à côté de lui, je fais ça par amour… ». Ils se battent eeeeeeeeet… c’est la maman qui tue James d’un bon coup de fusil. Ah ok…

Confrontation finale de téléfilm

Et à la fin, on rit en bord de mer

Bref, tout est bien qui finit bien, Stephanie prend un dej au soleil avec sa fille et son mari au bord de la mer qui longe leur propriété et tout le monde rit. Ah mais dernière scène ! James n’est pas mort et drague une infirmière. Bon, il va en prison alors j’avoue que je suis pas super inquiète pour elle.

Alors verdict ? Bah, même s’il y a des trucs cousus de fil blanc, j’ai deviné tous les rebondissements, franchement, c’est pas si mal. Ca faisait longtemps que je n’avais pas trouvé ce type de téléfilm à base de mec toxique qui pullulait pourtant au tout début des 2000s sur M6 en deuxième partie de soirée. Et Stephanie est loin d’être la demoiselle en détresse. Il manque une grosse tête d’affiche même si l’actrice qui joue Stephanie, Louise Lombard, a eu un rôle récurent dans Les Experts. Il manque aussi beaucoup de soufre par rapport au titre mais sinon… Bref, à mater sur TF1 replay !

Nina

Un commentaire sur “Les leçons dangereuses

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page