RACONTE MOI DES HISTOIRES

Pour bien raconter les histoires, il faut aussi savoir les écouter

La vengeance de ma soeur jumelle

Ohlala, pas terrible le choix cette semaine. Je voulais un truc un peu croustillant parce que j’aime bien. Mais TF1 a décidé de ne proposer que des feuilletons familiaux genre « le drame d’une mère » « le cauchemar d’un père »… Et donc La vengeance de ma soeur jumelle. Bon, c’est parti ! On découvre deux petites filles en train de dessiner. Une dame débarque et décide que l’une des petites filles, Kendra, est trop une petite artiste douée en dessin. Alors que l’autre, Amber, est trop nulle, moche. Kendra part manu militari avec une famille et Amber se fait bolosser par la dame qui lui prend son nounours. « Donne-le à ta soeur, c’est son préféré ! Peut-être que toi aussi, on t’adoptera un jour, si tu finis par obéir ! » Ok, on part encore sur de la grande subtilité psychologique.

La vengeance de ma soeur jumelle

La vie rose fluo de Kendra

X années plus tard, il y a une cérémonie et Kendra, devenue adulte, gagne une coupe parce qu’elle fait bien son travail d’éducatrice. Elle nous sort un magnifique discours digne des oscars et a même droit à des photos et interviews. Ca me paraît très réaliste pour une institutrice. Elle se retrouve au bar et va draguer comme une grosse lourdasse un mec lambda au bar mais en fait, hihi, c’est son mari. Mais ils font trop genre de pas se connaître. Chacun son kink, je juge pas. Puis c’est très original dans les fictions (non). Mais bon, ils ne jouent plus très longtemps parce qu’elle est enceinte, ohlala.

La vengeance de ma soeur jumelle

La vie pourrie d’Amber

Scène suivante, on découvre Amber avec un piercing dans le nez et une mèche violette en train de s’avaler un gin fizz en surveillant un couple dans un resto. Puis elle tire une caisse genre porsche ou lamborghini ou j’y connais rien en voiture, profitant de la distraction du voiturier. En prenant le métro avec une grosse enveloppe gavée de billets (?), elle trouve un journal avec un reportage sur sa soeur superstar. Ce qui est assez drôle car la scène suivante, le mari de Kendra lui dit « oh déso de pas avoir été à ta remise des prix aujourd’hui ». Les rotatives ont imprimé super vite dis donc. Comme on est dans La vengeance de ma soeur jumelle, c’est pas une bonne nouvelle pour Kendra, je pense.

La vengeance de ma soeur jumelle

Amber commence à rééquilibrer les comptes

Alors que Kendra vit sa meilleure vie, Amber décide de retrouver sa soeur jumelle mais elle explique ça à sa coloc avec une voix grave de meuf qui a de mauvaises intentions. Du coup, elle décide d’aller voir la méchante dame de l’orphelinat pour obtenir des infos sur sa soeur jumelle. Mais elle a son vrai nom et doit savoir où elle vit, pourquoi elle a besoin de ça ? Comme la méchante dame veut pas lui donner des infos sur sa soeur, elle la tabasse et finit par la tuer. Quoi ? Pour bien appuyer le contraste, on enchaîne sur Kendra qui annonce sa grossesse à sa collègue puis va parler à une gamine qui a été encore oubliée par son père à la sortie de l’école pour pas qu’elle soit traumatisée. La musique est toute mignonne mais qui est en train de la surveiller ? C’est Amber et la musique se fait inquiétante. Quand je vous dis qu’on est sur un haut niveau de subtilité, je mens pas… Amber continue sa filature en commentant de façon fort aigre « ah ouais, t’as la belle maison, le gentil mari, bravo, hein ! ». Et elle fait la moue, ohlala. Kendra va manger du crabe rôti avec son mari (c’est autorisé pour une femme enceinte, ça ?) et Amber se fait passer pour elle auprès du facteur pour voler son colis Asos. 

La vengeance de ma soeur jumelle, téléfilm

Amber fait comme chez elle

Du coup, Amber a une idée : elle va se faire passer pour Kendra. Le colis Asos va sans doute l’aider. Elle se fait même une petite couleur pour dégager la mèche rouge. Oui, j’ai la sensation que cette mèche changeait de couleur selon les scènes. Un soir, le mari de Kendra s’en va pour X raison et Kendra discute avec sa maman d’adoption de sa grossesse, des fois qu’on ait pas encore compris qu’elle avait une vie parfaite et que tout le monde l’aimait. Elle évoque son adoption en mode « j’aurais trop aimé me souvenir ». Oh non, ils vont nous faire le coup qu’elle se souvient pas qu’elle a une soeur alors que la petite fille du début avait clairement 5 ans et quand tu as cinq ans, tu te souviens. Pendant ce temps, Amber fouille la maison, à la cool, mais Kendra l’entend. Elle la voit sortir de la maison et appelle la police mais Amber n’a rien volé donc bah, voilà. L’inspecteur lui explique en toute détente qu’elle a un verrouillage pourri et que c’est trop facile de forcer leur porte. Mais vraiment ? Bon, Dale, le mari, revient en courant mais quand même, la panique pas comme ça. Du coup, Dale veut installer un détecteur de mouvement à l’extérieur, je pense que ça aura un rôle dans le climax final.

La vengeance de ma soeur jumelle, téléfilm

Sésame et flashback

Le lendemain, Kendra va faire du shopping et sa carte est bloquée car elle a été bien trop utilisée et c’est suspect. Scène rigolote : intriguée, Kendra appelle la banque « Oui, bonjour, je suis Kendra Walker et ma carte est refusée » »Ah mais oui, tout à fait, voici pourquoi ». La détente de la banquière. Pendant ce temps, Amber fait des trucs avec des bagels sésame mais avec des gants car elle y est allergique, encore un élément à bien retenir car ça va trahir Amber, vous allez voir. Elle a volé une photo de Dale et Kendra, elle découpe la photo avec un énorme couteau de cuisine (?) et elle affiche ce qu’il reste du cliché (Dale) sur le frigo. Okayyyy… Je me demande si les gens ont bien saisis qu’Amber détestait sa soeur. Ah mais attendez, Kendra a un flashback et elle se souvient qu’elle a une soeur. Ca tombe à pic, dis donc. Elle a même le flashback de l’ourson arraché à Amber alors qu’elle n’était pas dans la pièce. La mémoire, c’est fascinant, quand même. 

A sisters obsession

La soeur jumelle n’est pas très douée

Ensuite, y a un mic-mac à la banque. Amber a volé la clé du coffre de la banque. Kendra va à la dite banque mais se rend compte que la clé a disparu et qui l’a justement suivie ? Amber ! Qui va à la banque à sa suite mais le banquier pige qu’il y a un truc qui cloche car elle a changé de fringues. Il fait la conversation l’air de rien tandis qu’Amber vide les bijoux du coffre genre « hé c’est quoi le resto que vous m’avez conseillé, là ? » « Je me souviens pas… » »Ah, vous mentez, c’est là où votre mari vous a demandé en mariage ». Du coup, Amber lui balance le coffre à la gueule et s’enfuit. Par contre, niveau discrétion, ça marche pas donc Kendra est mise au courant de l’existence de cette meuf qui lui ressemble  à la perfection et l’inspecteur débarque à la maison pour en parler. Point enquête : Kendra a capté que l’étrange inconnue lui a volé sa clé de coffre, sa commande Asos et la photo de mariage du mur, Kendra n’avait pas remarqué. Ah ben bravo le veau ! Mais apparemment, elle ne relie pas ses rêves de jumelle surprise.

Killer twin

La subtilité de la méchante

Mais elle va quand même à l’orphelinat et on apprend que la méchante dame est morte d’une commotion cérébrale. Heu ben non, elle est morte d’un étouffement mais ok. On apprend donc que Kendra est partie à 3 ans. Bon, ok, on peut imaginer qu’elle ne se souvienne pas de sa soeur, soit. Elle apprend donc qu’elle a une soeur jumelle, ohlala. Et que celle-ci n’a jamais été adoptée. Pendant ce temps, Amber va dans une boutique récupérer des fringues achetées par Kendra… et vole une bracelet parce que pourquoi pas. Mais pas de bol, il y a la besta de Kendra qui capte très vite que Kendra n’est pas Kendra. Elle va confronter Amber en mode « naaaaaah, je vais te prendre en photo » et du coup, Amber la plante. Elle sort à toute vitesse du parking où elle manque de renverser la maman adoptive de Kendra. Encore une ville où ils sont trois. Du coup, on sait de suite qui est la tueuse. 

Lindsay Hartley dans le rôle d'Amber

Un inspecteur qui a la foi

La coloc d’Amber rentre chez elle et trouve sa pote devant la télé. Elle comprend vite qui a tué Monica et s’énerve à base « non mais tuer les gens, c’est pas terrible quand même ». Mais elle veut bien aider Amber à pirater la boîte mail de Kendra. Ah, comme ça ? Parce que notre petite Amber veut toujours voler la vie de Kendra alors que même le banquier n’a pas marché dans la combine. Pendant ce temps, cette dernière doit donner son alibi à l’inspecteur (un achat de berceau) et dialogue un peu surréaliste « ok, je vous crois. Félicitations, hein ! ». Elle pleure sa meilleure amie, tu crois que c’est le moment ? Elle balance l’histoire de la jumelle et de la mort quand même bien suspecte de la dame méchante. L’inspecteur considère donc qu’elle est recherchée pour deux homicides. Ah ouais, ok, le mec décide de croire sur parole, très bien. Très étonnant, d’ailleurs. Dans les téléfilms, à une ou deux exceptions près, les inspecteurs soupçonnent le héros ou l’héroïne au-delà du raisonnable…

La vengeance de ma soeur jumelle, téléfilm
C’est la maman quand elle manque de se faire renverser par Amber

Empoisonnement au pavot

Amber continue ses petites histoires, elle passe au bureau de Dale poser un cadeau sur son bureau puis va regarder à la fenêtre de chez Kendra, déposant devant chez elle un panier de fruits. Kendra et sa maman sont toutes contentes. Vous avez oublié la jumelle meurtrière ou bien ? Ah attendez, il est dit que le panier est de la part de Dale (non) car il a un empêchement pour la soirée. En attendant, Maman et Kendra parlent de la jumelle mystère, la maman ignorait qu’il y avait une soeur et regrette un peu de pas l’avoir su sinon, elle l’aurait adoptée. Mais on n’a pas le temps, Kendra mange des fruits qui sont badigeonné de sésame, c’était ça le truc ! Parce que oui, manifestement, les allergies alimentaires sont parfaitement héréditaires. Alors pardon mais quand je vois à quoi, moi, je suis allergique, versus ma soeur qui n’a rien du tout, je m’inscris en faux ! Ah et c’est du pavot, pas du sésame mais peu importe. En tout cas, Kendra va rester à l’hôpital pour la nuit. Par contre, là, Kendra ne rigole plus. Elle appelle Dale puis son secrétariat pour bien faire passer le message qu’elle est à l’hôpital. 

La vengeance de ma soeur jumelle, téléfilm

Détournement de mec bourré

On arrive au climax, accrochez-vous. Kendra a annulé sa participation à une soirée de charité mais Amber qui avait les mails de Kendra sous les yeux voit l’annonce de l’annulation et décide de participer quand même. Elle veut récupérer Dale quand même donc elle appelle au bureau et apprend qu’il est au bar. Ouais alors le mari gentil qui va pas écouter les discours de sa femme pour la deuxième fois pour se pinter au saké avec ses collègues… On va revoir la définition de mec gentil et attentionné. Elle lui fait le coup du joli inconnu mais il bugue quand il remarque qu’elle boit de l’alcool. Alors oui mais un peu hôpital-charité, M. Dale. Surtout qu’il constate qu’il a 27 appels en absence de sa part… Mais c’est pas grave, Amber le chauffe et il part en courant en oubliant son téléphone. Téléphone auquel répond un de ses collègues et Kendra pige qu’il y a un souci. Elle arrache sa perf et saute dans sa voiture avec Maman sur les talons !

La vengeance de ma soeur jumelle, téléfilm

Des gens très résistants

Bref, Dale et Amber s’emballent fort mais il capte que c’est pas elle car elle n’a pas la tâche de naissance, ohlala. Bon du coup, Amber lui fracasse la tête avec la coupe de Kendra du tout début de téléfilm qui trônait sur sa table de nuit. Mais vous inquiétez, il va pas mourir, il nous faut une happy end. Kendra rentre dans la maison pour voir ce qu’il se passe et pendant ce temps, Amber va fracasser la tête de maman sur le volant. Pourquoi ? Dieu seul le sait. Kendra arrive dans la chambre où Dale est attaché et baillonné mais même pas il saigne alors ça va. Mais c’est le combat final. Kendra a une batte, Amber un long couteau, y en a une mieux barré que l’autre quand même. Amber nous sort le discours de la méchante « ah mais tu m’as abandonnée, tu as trop eu une belle vie et pas moi. Bla bla bla, je vais voler ta vie et personne n’a remarqué que j’étais pas toi, j’ai berné tout le monde ». Alors non, absolument pas, meuf. Tout le monde t’a cramée, même le banquier. Bref, bagarre, bagarre, Amber passe par dessus la rambarde des escaliers et meurt. Et tout va bien, la maman ne saigne même pas (mais Kendra a l’air de penser qu’elle a besoin d’une ambulance), Kendra et Dale se font des déclarations d’amour au-dessus du corps d’Amber qui… ah non, pardon, elle n’est pas morte du tout. L’inspecteur la menotte et ils partent tous les deux. La meuf tombe du premier étage et elle se pète même pas une petite cheville ? Robuste. Il y a des méchants baraques qui meurent de ce genre de chute, quand même.

La vengeance de ma soeur jumelle, téléfilm

Happy end ultra guimauve

Bref, c’est la fin, six mois plus tard. Kendra embrasse Dale en mode « héhé, je suis peut-être Amber, tu sais pas. Parce que tu l’as embrassée, heiiin ». Ah ben putain, elle va lui ressortir ad eternam ? Et puis faire des vannes sur la meuf qui a tué ta besta… Pendant ce temps, Amber est en prison et elle regarde un reportage encore sur Kendra (quelle instit populaire, dis donc) qui annonce qu’elle attend des jumeaux. Evidemment. Fin nulle, rideau.

La vengeance de ma soeur jumelle, téléfilm

Un certain sens du réalisme

Alors La vengeance de ma soeur jumelle, on valide ? Autant la fin est un peu trop dégoulinante de guimauve à mon goût, autant je trouve que le téléfilm est pas mal du tout. L’actrice cabotine certes un peu mais reste tout de même assez crédible, même en Amber. Mais surtout, point essentiel : les personnages ne sont pas trop cons. Je l’ai déjà dit, je trouve toujours désespérant les rebondissements basés uniquement sur la stupidité des personnages. Ici, à part éventuellement le coup du panier de fruits, ils ont quand même de la jugeotte et relient assez naturellement le point A au point B. Mais surtout : le plan pété de Amber ne fonctionne pas. Tout le monde capte qu’elle n’est pas Kendra, même le banquier. 

La vengeance de ma soeur jumelle, Kendra

La vengeance de ma soeur jumelle : pas si mal

Par contre, l’actrice, Lindsay Hartley, n’est pas très connue, ce qui est très étonnant pour une histoire de jumelles. Bref, La vengeance de ma soeur jumelle n’est pas tellement haletant. Il est très manichéen et de façon peu subtile. Mais au moins, il n’abuse pas de notre suspension consentie de l’incrédulité et rien que pour ça, il mérite quelques applaudissements.

Nina

3 réflexions sur « La vengeance de ma soeur jumelle »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page