RACONTE MOI DES HISTOIRES

Pour bien raconter les histoires, il faut aussi savoir les écouter

A l’épreuve du lycée

Parmi mes petits plaisirs coupables, il y a toutes les séries, films et, donc, téléfilms qui se passent dans les lycées américains. Peut-être parce que j’ai eu une adolescence normale et apaisée mais je trouve que ce type de récit est blindax de clichés. J’adore. Donc cette semaine, je vous propose la triste histoire de Ashley, une lycéenne harcelée poissarde dans à l’épreuve du lycée.

A l'épreuve du lycée, téléfilm

Tous les clichés du lycée sont là !

Tout commence de nuit, une mère et sa fille semblent fuir leur maison sur laquelle est taguée “liar” (menteuse). La fille fait une tête pas possible et se cache avec la capuche de son hoodie. Mais dès le lendemain, alors que le soleil inonde la ville où elles se sont installées, Ashley et sa maman sont en route pour le lycée ! Car oui, maman est prof aussi, aurait-elle été mutée en urgence ? A partir de là, on va être introduit à la vie du lycée avec l’ensemble de ses clichés. En gros : le bully et le couple de populars, le nerd victime, une étudiante étrangère qui passe son temps à chercher des mots dans le dico pour les lire à haute voix… enfin, passe son temps… au bout d’un tiers du téléfilm, elle disparaît. Ashley traverse les couloirs en faisant ostensiblement la gueule pour pas se faire de potes mais très vite, elle fraie un petit peu avec le nerd victime.

A l'épreuve du lycée, téléfilm - Ashley et Max

Un beau gosse aux airs durs mais au coeur tendre

Par contre, elle aime trop bas le beau gosse de service qui n’arrête pas d’embêter le nerd victime, elle le bashe un peu puis lui file un coup de main en maths avant de le rebasher… Bon, est-il vraiment besoin que je vous précise qu’ils vont finir par sortir ensemble ? Parce que sous ses airs de dur, il y a un coeur tendre qui palpite. Il largue donc sa popular girl qui a un coeur de pierre pour Ashley. Juste un point sur la popular girl : à un moment, Bully en chef vole le téléphone du nerd et… elle commence à s’en servir pour commander des chaussures ? Alors autant je veux bien croire que le harcèlement, c’est dur à prouver, tout ça, autant le racket qui laisse autant de traces… comment dire ? 

Les bullies du lycée - A l'épreuve du lycée, téléfilm

Le retour du harcèlement

Bref, on arrive vers la moitié du téléfilm et enfin, on va découvrir la terrible histoire d’Ashley. Un soir, il y a une party de lycéens et Ashley se retrouve à batifoler avec Beau Gosse dans la piscine. Sous le nez de popular girl qui est furax ! Elle partage avec ses cousines, venues pile poil pour la soirée parce qu’elles viennent de loin… Et en fait, on découvre que c’étaient elles, les harceleuses de notre amie Ashley. Oh ben ça ça tombe bien alors ! On parlait de deus ex machina pété l’autre jour ? Bah voilà. Bref, elles filent le blog ordurier qu’elles avaient créé en faisant croire que c’était écrit par Ashley à la popular girl. Elle le montre à Beau gosse qui dit à Ashley “ah, tu te crois mieux que tout le monde mais c’est parce que t’es trop occupée à critiquer les autres pour te regarder dans la glace”. Pow pow poooooow ! Bref, popular girl la pousse dans la piscine et c’est filmé.

A l'épreuve du lycée, téléfilm

Abandonnée par presque tous

Notre petit Ashley est désormais couverte de honte, tout le monde se moque d’elle parce qu’elle a été poussée dans la piscine (?) et elle tabasse la popular girl pour se venger. Alors qu’elle craque parce que l’histoire se répète, le nerd vole à son secours parce que lui, il sait qu’elle est gentille. Il convainc Beau gosse qu’il est dans le faux et tous les trois, ils font un plan pour laver l’honneur de Ashley.

Harcèlement scolaire et sorcières de Salem

Vient un énième exposé d’histoire. Oui, dans le lycée, y a un prof d’histoire loufoque et un peu craspouille qui cherche un peu à lutiner la maman d’Ashley. Sa passion dans la vie ? Faire des cours en déguisement parce qu’il veut que ses élèves retiennent quelque chose, bla bla bla. Oui, il y a un petit peu de Cercle des Poètes disparus dans ce téléfilm. Bref, nos trois comparses tournent donc une vidéo sur les sorcières de Salem en mode “il a suffi que quelqu’un accuse pour que les gens croient. Moi, je m’appelle Ashley, on m’a accusé de trucs pas cools et c’était pas vrai.”

A l'épreuve du lycée, téléfilm - Ashley

Une morale bien fuckée

Et là, c’est la happy end ! La vidéo fait le buzz ! Deux vidéos en une semaine pour Ashley. Même Squeezie, il fait pas ça. Bref, la vidéo fait le buzz et dans son ancien lycée. Les filles qui lui avaient déclaré la guerre se retrouvent moquées et humiliées alors que Ashley devient le reine du lycée tandis que l’ancienne popular girl se retrouve seule. Je… non mais elle est pourrie cette conclusion. “Le harcèlement scolaire et l’isolement, c’est trop pas bien… enfin, pour les gentils. Pour les autres…”

Ashley dans A l'épreuve du lycée, téléfilm

La rédemption des victimes

Ce téléfilm est de type rédemption. Je les aime bien même si je préfère les thrillers. On retrouve souvent le même schéma : une brebis innocente martyrisée par de personnes aux sombre intentions. Ici la jalousie (Ashley avait chopé le premier rôle d’une pièce de théâtre), un mobile assez récurent. La victime va être victime de mensonges et de manipulations, va sombrer très profond jusqu’à être sauvée par un homme. Originalité ici : les chevaliers sont deux… et son prince charmant est quand même assez pété vu qu’il la largue parce qu’une inconnue, cousine de son ex, lui a dit que sa nouvelle meuf était une connasse. Ashley, vraiment, tu veux faire ta vie avec un mec qui ne te croit pas spontanément ? Ouch… 

A l'épreuve du lycée, téléfilm

Eléments d’intrigues en guise de spoiler

Autre point intéressant de ce téléfilm… enfin intéressant comme “assez récurent de ce genre de productions” : les scènes apparemment anodines qui racontent en fait l’intrigue en avance. Genre, vous savez, dans les séries “oh, j’espère qu’il va pas se passer ça, hihi” et vous savez très bien que si, ça va être le cas. Là, c’est le fameux cours d’histoire. Le premier parle des gladiateurs et de l’effet de meute. Aka le harcèlement scolaire. Ensuite les chevaliers et Ashley sourit à la fin qu’elle a pu s’en sortir grâce à son chevalier. Non, elle parle pas du nerd, non. Y a aussi eu un cours sur Georges Washington et la guerre d’indépendance avec une histoire de brouillard mais je crois que ça, c’était juste l’instant patriote. Ou l’instant “même quand c’est foutu, des fois, la providence est avec toi”. Nan de Dieu…

A l'épreuve du lycée, téléfilm
Ah oui, la maman, c’est Natasha Henstridge

Bref un classique du genre. Il manquait juste un événement sportif pour cocher toutes les cases du teen movie TV.

NB : J’ai trouvé une version sur Youtube, la voici. Je sais pas combien de temps elle restera en ligne, par contre.

Nina

6 réflexions sur « A l’épreuve du lycée »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page