RACONTE MOI DES HISTOIRES

Pour bien raconter les histoires, il faut aussi savoir les écouter

Deux soeurs pour une vengeance

Oh, je suis motivée par les histoires de soeurs moi, en ce moment. C’est vrai que c’est une catégorie que je n’avais pas vraiment exploré jusque là et qui recèle de vraies pépites. Que la fraternité ou sororité soit complice ou toxique, ça nous promet toujours de grands moments. Donc je lance Deux soeurs pour une vengeance. Et pour nous mettre dans l’ambiance, le générique nous présente plein de photos vintage de jumelles parfaitement terrifiantes. Quoi, encore des jumelles ? Sans transition, on se retrouve dans un studio radio où un gros mec beauf abuse de la libre antenne pour se plaindre qu’il trouve pas de meuf. Alors que, clairement, c’est un connard. La présentatrice de l’émission, une psy, essaie quand même de l’aider mais lui cale un petit vent quand il essaie de savoir si elle est célibataire.

Haylee Duff dans Bad Twin

On commence direct par une agression

Mais on rentre dans le dur du sujet. L’auditrice suivante se montre très agressive avec notre amie psy. Tellement que la régie lui coupe le sifflet, pas le time. Ce qui énerve encore plus la soeur (pas jumelle) qui vient l’agresser à la sortie de l’émission. Ni un ni deux, elle se fait embarquer par la police. La psy est moyenne chaude de balancer sa soeur en prison. Mais par contre l’hôpital psy, ça lui paraît une bonne idée. Elle va récupérer ses deux nièces et tout va bien aller, youpi ! Moi, je ne pense pas mais poursuivons.

Deux soeurs pour une vengeance

Une tatie extatique

La psy arrive devant la maison dégueulasse et délabrée de sa soeur et ça vocifère dur dans la maison. Elle est accueillie par l’assistante sociale qui vient la prévenir que la maison est dans un état pas ouf. De ce que l’on comprend, Cassie la soeur psy n’arrête pas de déménager. A peine entrée dans la maison, les deux soeurs (jumelles !) apparaissent et, nan de Dieu, elles sont parfaitement flippantes. Je n’ai aucune idée de ce que va donner ce téléfilm mais leur entrée en scène est parfaite. La psy dont j’ai toujours pas capté le prénom embarque les deux ados dans sa grosse voiture. Elle parle de sa belle piscine, des vélos qu’elle a achetés pour elles mais les gamines ne semblent pas particulièrement emballées. L’Evil twin ne voit pas en quoi les vélos vont l’aider à surmonter le traumatisme de l’internement de sa mère. Ouais, j’avoue, remarque pertinente.

Deux soeurs pour une vengeance

Je ne veux pas voir que vous êtes cheloues

La psy habite dans une résidence de star. Un espèce de truc immense un peu overkill pour une femme seule mais bon, mon avis… Ca paie d’être psy radio ! Olivia et Quinn sont en panique car elles doivent dormir dans des chambres séparées. Bon, on part sur une dichotomie entre Tatie qui surjoue l’enthousiasme « trop bien de vivre ensemble » et les gamines qui font la gueule. L’Evil twin réclame des chips en haut du placard et… Ohlala, la psy manque de tomber de l’escabeau dont la marche se détache. Tout est bien qui finit bien ! Elle sort un « oups, j’ai eu chaud, hihi » et la gamine terrifiante ramasse une vis et la tient devant son visage machiavélique « On dirait qu’il y a un souci avec cette vis ». Sous-entendu « c’est moi qui ai essayé de te tuer ». Mais la psy glousse « oh bah il était tout neuf, c’est pas de la très bonne qualité, hihi ». 

Deux soeurs pour une vengeance

On veut rester dans le placard

Le lendemain matin, la psy va les réveiller et les trouve dans le placard. Elle tente de s’inscruster mais la Evil twin lui fait comprendre qu’elles voulaient être tranquilles, merci. La gentille twin semble un peu malheureuse que sa soeur soit méchante avec tatie. Je leur donne plus de prénom vu que Evil twin les distribue aléatoirement et on va pas s’en sortir. En attendant, la psy a invité un homme à la maison ! C’est le petit ami qui aimerait bien l’épouser mais plus tard, un jour, c’est pas le sujet. Evil Twin se montre un peu agressive alors que gentille twin chouine parce qu’elle veut voir sa mère. Bonne nouvelle, elles vont pouvoir aller la voir dès le lendemain. Mais tatie précise qu’elle va rester enfermée trois mois et gentille twin casse un verre de rage. Hein ? Le soir venu, Kevin lâche sans pression « mais allez, ça va s’arranger » et commence à emballer Tatie sur le canapé de bord de piscine. Mais il y avait du verre pilé et Tatie se le plante tout partout dans la main. Evil twin accuse direct sa soeur. Ah mais elles sont pas solidaires, en fait. Du coup Kevin part dormir chez lui et gentille Twin part se coucher, choquée et déçue. Bon Jen (qui a ENFIN un prénom) sent que ça se passe pas des masses bien. Elle est pas psy pour rien, on dirait.

Deux soeurs pour une vengeance

Attentat à la crème

Le lendemain, les petites vont donc visiter leur mère tandis que Jen fait semblant de consulter des dossiers psy. Elle se penche finalement sur celui de sa soeur qui la regarde fixement. Apparemment, Cassie la soeur a des tendances suicidaires et meurtrières. D’ailleurs, Carrie décide d’attaquer Jen parce qu’elle essaie de voler ses filles. Ni un ni deux, Tatie embarque les gamines et se barre. Durant la nuit, alors que Tatie dort tranquille, les deux gamines sortent pour creuser un trou dans le jardin. Mon Dieu, c’est la future tombe de Jen ! Ah non, elles enterrent des objets précieux. Mais les mésaventures s’enchaînent pour Jen. Alors qu’elle s’étale de la crème sur le bras, le produit la crame soudain… étrange. Elle va plonger le bras dans l’eau en pleurant, Kevin lui propose une petite piqûre d’adrénaline au cas où. Oui, dans les téléfilms, tout le monde a des allergies alimentaires mortelles, apparemment. 

Deux soeurs pour une vengeance

Il ne va plus rien nous arriver d’affreux maintenant

Jen montre son bras à un docteur qui lui explique que ce sont des brûlures chimiques. Jen rigole « oh ben je vais plus du tout utiliser cette crème alors, hihi ». Non mais meuf, tu prends de la drogue ou quoi ? Elle note cependant qu’une bouteille de produit chimique type destop en poudre a bougé. Y aurait-il un lien ? Elle prend dont le mesureur PH de sa piscine et teste la crème. Acide, très acide… Elle capte donc que les jumelles sont impliquées dans le truc. La besta de Jen lui conseille de virer les petites mais elle la rassure « non, elles feraient rien de grave ». Non, juste te cramer à l’acide, ça passe. Et te voler, Jen s’en est rendue compte. La besta panique un peu en mode « mets des caméras partout » mais Jen, elle ne lâche pas. C’est juste une question de temps, promis. 

Deux soeurs pour une vengeance

Un après-midi à la plage

Jen tente d’attaquer Olivia l’Evil en parlant de la fragilité de sa soeur mais elle ne semble ne pas super apprécier que Jen sous-entende que Quinn et elle ne sont pas tout à fait pareil. La besta débarque et Jen et elle font un petit sketch genre « Hey, super, allons à la plage, quelle joie ! ». Bide. Mais go la plage quand même. Jen va courir, les jumelles creusent un énorme trou et s’allongent dedans. La besta trouve ça trop cool et les imite. On a comme une petite tension mais on enchaîne directement sur le soir donc je suppose que la besta n’est pas morte enterrée vivante. Gentille twin commence à se lever pour aider Jen à essuyer une assiette mais Evil twin la rappelle à l’ordre « On doit appeler maman en visio ! ». Elles se connectent et une infirmière flippante filmée en légère contre-plongée leur met un coup de pression. « Je surveille tout, attention à ce que vous dites, ok ? » Mais c’est pas très grave vu que Maman a écrit plein de petits mots qu’elle colle à l’écran. Et ça passe crème vu que l’infirmière s’en bat les steacks. On apprend donc que c’est la maman qui leur a demandé de voler des trucs mais maintenant, elle veut qu’elles trouvent son testament. Mais pourquoi faire, nom de Dieu ? 

Deux soeurs pour une vengeance

Des secrets murmurés devant un micro

Elles commencent à fouiller partout mais Tatie a mis des caméras ! Evil Twin siffle sa soeur pour attirer son attention, ayant repéré une caméra qu’elle fait pivoter pour ne plus être filmée. Alors je veux bien mais entre un « psst » et un sifflement, y en a un qui est bien plus susceptible de réveiller Tatie, non? Bref, elles continuent leur mission, Evil Twin trouve le journal intime et se fout de la gueule de sa tante. Puis gentille twin trouve le testament, mission accomplie. Découverte : ni leur mère ni elles-mêmes ne sont sur le testament. Bah, c’est à dire qu’il y a quinze jours, elle ne savait même pas à quoi elles ressemblaient… Calmez-vous un peu. Le lendemain, à la radio, Jen explique à sa besta qu’elle sait qu’elles ont fouillé partout. Le tout devant un micro permettant à Evil Twin d’écouter la conversation et de se lancer dans une petite manipulation des familles. « Maman me manque, on peut aller à la plage ? ». Et tout le monde est trop content ! A noter qu’Evil Twin a sorti son plus beau ras de cou, façon Esther.

Et le sang commença à couler

Deux soeurs pour une vengeance

Une fois à la plage, Evil Twin commence à jouer au spa avec la besta, tandis que gentille twin fait la gueule. Et les voilà en train d’enterrer la besta avec juste la tête qui dépasse. Cette scène est particulièrement malaisante. La besta commence à paniquer car la mer monte mais Evil Twin s’en fout, ça la fait rire. La besta commence à paniquer car gentille twin est partie et Tatie court… Mais vraiment pas vite vu qu’on la voit encore très bien alors que les filles ont eu le temps de creuser un trou et d’enterrer Besta. C’est la panique totale pour cette dernière qui est en train de se noyer, incapable de sortir de son trou. Comme lui a dit Evil Twin « t’avais qu’à pas dire à ma tante de se débarrasser de nous ». 

Deux soeurs pour une vengeance

Un terrible accident

Ca commence néanmoins à sentir le roussi entre les deux soeurs. Gentille twin semble ne pas avoir trop apprécié le meurtre commis par sa soeur. Jen revient de son footing et quand elle demande à Evil Twin où est Besta, celle-ci répond qu’elle ne sait pas. Jen nous refait la meuf trop contente et optimiste « ah bah elle doit nous attendre à la voiture, hihi ». Par contre, quand elle retrouve le téléphone de sa pote dans le coffre de la voiture, elle pressent que ça sent la croquette et appelle la police. En effet, on retrouve son corps mais plus enterré. Donc on pense à une simple noyade, surtout qu’elle ne nageait pas très bien.

Dissensions entre mes jumelles

Les jumelles se disputent. Quinn commence à lâcher sa soeur diabolique parce que bon, elle a tué quelqu’un. C’est quand même pas très bien. Evil Twin lui rappelle qu’elle fait ça pour sa mère et qu’il faut qu’elles soient solidaires comme les abeilles et leur essaim. D’ailleurs, ça tombe super bien, y a un essaim numérique juste à côté et Evil Twin le regarde avec machiavélisme. Mmm… En attendant, elles déplacent l’un des ENORMES lits kingsize pour dormir dans la même chambre, ce que Jen découvre le lendemain en allant les réveiller. Je crois qu’elle a des soucis d’audition… Elle amène les jumelles voir leur mère, les pensant traumatisées par la mort de Besta. Mamoune leur donne des instructions via un jeu de scrabble qui lui donne pile les lettres nécessaires, c’est bien foutu. Elle leur demande d’être adoptées, rapport au testament. Gentille Twin est moyenne chaude parce qu’elle ne veut pas arnaquer sa tante. Et surtout pas la tuer puisque c’est bien le but de la manoeuvre. 

Deux soeurs pour une vengeance

Jen est dans le déni

Du coup, à peine rentrée, Evil Twin fait un sketch. « J’ai peur de ma maman, que pourrait-on faire, ohlala ? » Du coup, Jen, pleine de sollicitude, évoque la possibilité d’une adoption. Quoi ? Attends, sérieux ? Genre les gosses sont là depuis quelques jours. Elles te volent, elles fouillent la maison, elles mettent de l’acide dans ta crème et toi, tu veux les adopter ? Alors je sais que les héroïnes de ces téléfilms sont très pures mais si tu veux mourir, y a plus simple. D’ailleurs Kevin n’est pas ravi de la nouvelle. Il les trouve trop fusionnelles, il flippe à mort. J’avoue qu’elles sont horriiiiibles. Mais Jen lui argue que c’est la famille, ça passe avant tout. Kevin lui rappelle qu’elles l’ont mutilée mais non, Jen y voit un défoulement. Hihi. Par contre, plus personne ne parle de Besta alors qu’elle n’est même pas enterrée. Oh mais non ! Evil twin les espionne. Ca va mal aller pour Kevin. D’ailleurs, le lendemain, les jumelles proposent de préparer le repas en s’assurant que Kevin sera bien là. J’en connais un qui va pas finir la soirée.

Deux soeurs pour une vengeance

Des champignons et une adoption

D’ailleurs, Olivia et Quinn prennent leur petit vélo pour aller cueillir des champignons mortels. Une vieille dame qui passait par là le dit à Gentille Twin qui flippe quand elle voit sa soeur les cuisiner. Evil twin la menace avec un couteau et Gentille Twin commence à se dire que là, quand même, ça craint. Mais elle laisse d’abord Kevin en manger… avant de lui en réclamer. Evil Twin est en panique et va parler à sa soeur. « Tu voulais tuer Kevin, hein ? » lui demande Gentille Twin. Mais… t’avais pas compris ? Ok, elle a pas mal d’eau tiède entre les deux oreilles. Kevin ne meurt pas et Jen va voir sa soeur à l’hôpital psy pour demander à adopter les filles. « Promis, tu les récupèreras à la sortie ». Mais pourquoi les adopter alors ? Sista lui fait un sketch à base de « tu veux voler mes filles, tu crois que je te vois pas ? T’as toujours été la préférée de maman ! » Puis elle se calme en rajoutant que oui, ok pour l’adoption. 

Allons nous promener en montagne

Bon bah on enchaîne direct sur l’audience, adoption validée. C’est rapide comme procédure, quand même. Bon, à noter que lors de l’audience, Cassie commence à agresser Jen et réclame « ses bébés ». Ca commence à devenir un peu compliqué ce plan juste pour récupérer l’héritage, quand même. Jen fait un pitch comme quoi elle est super heureuse alors qu’elle pleure parce que sa soeur la hait. Mais vous savez comment est Jen, une vraie stakhanoviste du positif. Tellement qu’à la première permission de Cassie, Jen se dit qu’un pique-nique en montagne tous ensemble est une excellente idée. Non mais vraiment, je crois que tu as des tendances suicidaires, Jen. Alors qu’Evil Twin prépare un cadeau pour sa mère, Gentille Twin regarde l’essaim de guêpe, effrayée. Elle va chercher un couteau pour la balade en montagne. Je vous annonce une chute mortelle.

Deux soeurs pour une vengeance

Des abeilles et une allergie

Trajet en voiture avec une très mauvaise incrustation au passage. Cassie commence à dire que sa mère était une salope avec un rire démoniaque, Evil Twin veut offrir son cadeau à sa mère toutes les deux secondes. Jen sort son plus beau sourire pour demander qui veut faire pipi. Mais comme Cassie commence à péter un plomb, Jen en a marre et décide de faire demi-tour mais c’est l’heure du cadeau. Et c’étaiiiiiiiit… des abeilles ! Alors ça me paraît un peu con de lâcher des abeilles sur la meuf qui conduit en montagne. Mais je ne suis pas experte. Mais Jen arrive à se garer tandis que la soeur folle et Evil Twin font des rires diaboliques. Evidemment, Jen est allergique. Mais avant de partir, Quinn lui jette une seringue d’adrénaline qu’elle avait piqué dans le tiroir. Oui, c’était pas un couteau. Bref, Jen à l’agonie parvient à se piquer, ouf ! Elle regarde alors le ciel, méditative, alors qu’un rapace crie. Jen, tu as certes évité la mort par oedème de Quinck mais tu es abandonnée dans la montagne, là…

Deux soeurs pour une vengeance

Une pas très happy end

Pendant ce temps, dans la voiture, Quinn commence à faire la gueule. Evil Twin capte qu’elle a « fait un truc », c’est la grosse bagarre dans la voiture. Et crash ! Pas très loin de Jen qui finit par se lever pour aller voir. Mon pari : y a que Quinn qui va survivre. D’ailleurs, oui, elle remue dans la voiture. Jen récupère Olivia comme elle peut mais sa soeur par contre, non. Osef. Ellipse ! 8 mois plus tard, Kevin et Jen sont devant la tombe de… Cassie ! Non toujours pas la besta, on s’en fout d’elle. Les jumelles sont néanmoins internées en hôpital psy. Gentille Twin s’en sort pas si mal alors qu’Evil Twin a complètement pété un câble et se bat avec des fantômes ou des ombres, je ne sais pas. A l’inverse, Quinn est toute chou avec sa queue de cheval et son petit chemisier rose puisque pour la première fois, elles ne sont pas habillées pareil. Jen récupère donc Quinn et on finit sur cette phrase « Souvenez-vous, on construit l’amour qu’on mérite ». Quoi ?

Deux soeurs pour une vengeance

Un équilibre assez subtil…

Bon, alors, verdict ? C’est de la bonne came. Je suis très étonnée, je ne m’attendais pas à ça. Les actrices s’en sortent pas mal du tout, surtout Grace Van Dien qui s’en sort très bien dans ce rôle de jumelle. Oui Van Dien comme Casper, c’est la fille. Franchement, on repère rapidement laquelle est qui alors qu’elles sont fringuées pareil et n’ont aucun signe distinctif. Autre point important : autant j’ai épinglé l’essaim d’abeilles numérique vraiment mal réalisé, autant le côté jumelles est hyper bien géré. J’ai vraiment cru qu’il y avait deux actrices au départ vu qu’elles sont souvent côte à côte et pas face à face. Et puis globalement, la psychopathie des personnages est motivée. Olivia pas la besta juste par principe mais pour la punir d’avoir essayé de les faire dégager de chez Jen…

Deux soeurs pour une vengeance

Mais sortie de route sur la fin

… Enfin, ça, c’est jusqu’à la sortie en montagne ou là, ça dérape complètement. Les rires fous d’Olivia et Cassie n’ont pas le moindre sens et je ne parle même pas d’Olivia à l’hôpital psy qui gifle le vide. Surtout qu’il est expliqué que les jumelles sont traumatisées par la façon dont elles ont été élevées, pas par la mort de leur mère. Alors pourquoi Olivia pète un plomb et voit des choses qui n’existent pas ? C’est dommage, on partait vraiment sur des personnages pas trop mal balancés. La naïveté de Jen n’était que de façade, personne n’était too much et tout à coup, le grand n’importe quoi. Dommage qu’ils aient renoncé à la nuance à ce moment-là… 

Nina

2 réflexions sur « Deux soeurs pour une vengeance »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page