RACONTE MOI DES HISTOIRES

Pour bien raconter les histoires, il faut aussi savoir les écouter

Enjoy the silence de l’écriture

Des fois, je suis assez contente qu’il n’existe pas une police du titre pourri. J’aurais pris trop d’amendes, ça m’aurait pompé toute mon épargne. L’écriture me paraît parfois très proche d’un sport, il faut une certaine rigueur et discipline. Alors je cherche, encore et toujours, la fameuse routine magique. Et je teste, je teste. Ainsi, la semaine dernière, je me suis posée sur mon balcon, en silence, avec juste un verre d’eau et mon téléphone en guise de réveil. Verdict ?

Ecrire sur son balcon, dans le silence

Stats, stats, staaaats !

1600 mots en 40 minutes. En début d’année, j’avais décidé de me lancer dans mon “nanowrimo”. J’étais partie sur un rythme de 10 000 mots soit environ 1715 mots par jour. Objectif rempli durant les grèves, échoué depuis. Alors j’ai baissé mes ambitions à 1200 mots/jour et ce fut relativement moins un échec… en fin de semaine. C’est à dire que je donnais tout le week-end pour rattraper le retard. Alors je me suis demandé combien de temps je devais bloquer pour parvenir à mes fins. Donc si j’arrive à isoler 50 minutes, je peux pondre 2000 mots. Alors mon nouvel objectif est assez simple : 2000 mots par roman en cours par semaine. On repart sur l’objectif des 10 000. A l’heure où je tape cet article (dimanche, 18h), j’en suis à 8500 mots et je n’ai pas encore retapé ma prose manuscrite sur Ezialis… Mmm. 

Statistiques d'écriture

Ecrire, écrire, écriiiire

Et ça marche aussi pour les articles. Hier, de 10 à 14h, j’ai écrit 2000 mots sur Uchronia et trois articles pour Dystopie. Par contre, là, je suis en train d’écrire devant Supergirl (je crois que je ferai un article sur cette série, un jour), j’ai pondu un article en 45 mn. Pas si ouf. 

Le chat de l'écrivaine
Retour de votre éternel chaton préféré

Le mythe de la femme multitâche

Je suis une femme née femme. Toute ma vie, on m’a expliqué que, ouah, j’étais multitâche, le superpouvoir des meufs. Alors non. Oui, je peux gérer plusieurs trucs en même temps mais pas bien. Un exemple tout simple : les livres audio. Je peux tout à faire écouter mon livre audio en faisant la cuisine et la vaisselle. Par contre, je ne parviens pas à écouter mon livre audio et lire ou écrire. De la même façon, l’outil que j’utilise pour m’isoler du monde d’un point de vue sonore n’a pas toujours les mêmes effets. Soit j’écoute la musique mais quelques titres me sortent de ma concentration… ou je n’écoute pas du tout la musique. C’est la même pour les podcasts ou documentaires. Si j’écoute, je ne fais rien d’autre. Si je veux vraiment écrire, je dois me priver de toute stimulation. Même les musiques de concentration, elles peuvent vite m’agacer. Finalement, le seul son qui fonctionne pas si mal, c’est la pluie. Disponible sur Youtube !

Se purger des distractions

Mais comment parvenir à s’isoler pour éviter toute distraction ? Il y a certes les notifications sur téléphone mais… des fois, c’est moi qui vais me la chercher. Je vais traîner sur Twitter, Facebook, Instagram… même LinkedIn ! Procrastination, sans doute. Des fois, c’est une phrase qui ne vient pas. Une scène finie et tu ne sais pas comment enchaîner. Le manque de rigueur, parfois, aussi. Cependant, on ne parle finalement que d’un temps court. Rien que 20 minutes deux fois par jour, par exemple. Même qu’une fois de temps en temps et je galope le week-end.

Le rituel d’écriture

Longtemps, j’ai vu l’écriture comme une petite activité “en même temps qu’autre chose”, surtout mater la télé, Netflix ou des vidéos Youtube. Je me suis rendue compte qu’au pire, ça me ralentissait voire ça m’empêchait de pondre un truc valable. Alors il est temps de me mettre des moments de pure écriture. Peut-être avec le bruit de la pluie. Peut-être avec un peu d’huiles essentielles. Mon écriture mérite que je lui accorde la même attention qu’une séance de yoga ou de zumba : une attention totale. 

Nina

Un commentaire sur “Enjoy the silence de l’écriture

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page