RACONTE MOI DES HISTOIRES

Pour bien raconter les histoires, il faut aussi savoir les écouter

Quand je cale complètement

Ma passion dans la vie ? Ecrire ! Enfin… la plupart du temps. Parce que l’écriture, c’est un peu comme le reste de mes passions. Ca va, ça vient. J’avais commencé l’année au summum de la productivité littéraire, tenant les doigts dans le nez mon objectif de 12 000 mots par semaine. Mais depuis, je cale dur… Alors oui, j’ai repris les transports, ennemis absolus de ma pêche, j’ai même eu du travail. Mais surtout, surtout… Maja is back.

Une femme joue avec des guirlandes
(c) Joel Valve

Pas de temps pour relire

Alors pour ceux qui me lisent depuis des années et que je remercie de tout mon coeur, vous savez que Maja est l’héroïne du Roman de Maja, achevé il  a trois ans et abandonné depuis parce que me relire, bof. Je me jurais depuis tout ce temps de le faire et de le balancer aux éditeurs “pour voir”. Mais j’avais pas le temps. Parce que j’écris cinq romans en même temps (dont un que je devrais achever d’ici peu), j’ai quatre blogs. J’ai un voyage au Japon à préparer (enfin, espérons que le coronarovirus va se calmer un peu), des comédies musicales à réviser… Et à certaines périodes, beaucoup de travail

Bureau d'écrivaine
(c) STIL

Et si c’était nul ?

Et puis il y avait le doute. La peur. Pas la peur d’envoyer mon tapuscrit car très honnêtement, l’avis d’inconnus ne me perturbe pas. Mais j’ai eu du plaisir à écrire cette histoire, à voir les pièces du puzzle s’emboîter. Et si, en relisant, je trouvais ça tout nul ? Il est difficile d’être son propre juge et qu’on est souvent bien durs avec soi-même mais… Vous n’imaginez pas le nombre de romans que j’ai (failli) abandonnés en mode “mais elle est merdique mon histoire”. Déjà parce que je sacralise l’histoire à mort. Je veux dire : dans un roman, il faut une foule de péripéties pour intéresser le lecteur. Alors qu’en fait, pas forcément. J’ai lu des romans où il ne se passait rien. Ou si peu. Parfois je les ai aimés, parfois non. 

Contemplation - Quand je cale dans mon écriture
(c) Clint McKoy

Et puis je me lance

Et puis un déclic. Marine, une de mes amies du travail qui me veut du bien, m’a encouragé à tenter d’envoyer mon tapuscrit car qui ne tente rien n’a rien. Alors je me suis relancée. Pendant deux semaines, tout mon temps était consacré à la relecture et la correction. L’histoire me paraît toujours pas mal balancée, Maja me paraît un peu crispante mais comme pas mal d’héroïnes finalement. L’histoire est peut-être un peu rocambolesque mais après tout… Le style n’est pas trop mal, quelques éléments à revoir un peu. Assez peu de fautes mais une légère panique quand je découvre que l’une d’entre elles a échappé à ma sagacité. 

Une femme avec une loupe
(c) Houcine Ncib

Maja partout

Alors ma vie s’est remplie de Maja. J’ai corrigé, je suis en train de me lancer dans de la création artistique à base de ppt art. Oui, j’arrive à faire ça avec du powerpoint, je suis fière de moi de ouf : 

Maja Lagerkvist
J’ai pas fini mais avouons que je gère pas mal, non ?

Et je cale sur mes autres projets

Tous mes autres projets sont tombés dans un grand désintérêt. Je calais pas mal sur Uchronia et La terre s’ouvrit en deux mais j’avançais bien sur Technopolis V2 (n’hésitez pas à relire la V1, surtout), Augura et Taylor Rent. Mais là, je sais pas, je cale complet. Littéralement impossible de m’y remettre. A ça ou au blog. Comme si j’étais soudain hantée par Maja et que plus rien ne comptait.

Hantée
(c) Stefano Pollio

Reste focus !

Et à présent que j’ai terminé la relecture, si je m’amuse sur mes powerpoint arts, je me démobilise totalement… Alors que la partie est loin d’être gagnée et que je dois à tout prix tout faire partir pour le 13 mars. Donc avoir fait imprimer les versions papier nécesssaires et envoyé les versions numériques. Pourquoi le 13 mars ? Parce qu’il se passe souvent des trucs pour moi les vendredis 13 et qu’il me faut bien une échéance, alors…

Planifier sa vie
(c) Estée Jansen

En tout cas, petit à petit, l’écriture revient. Ca tombe bien, j’ai quasi fini Augura. 

Nina

Un commentaire sur “Quand je cale complètement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page