Le doute de l’écrivaine

Commencer à écrire un roman est toujours un moment exaltant. Jusqu’au terrible péril : le doute. Est-ce que ce que j’écris a la moindre valeur ?